Aller au contenu principal
Logo du ministère en charge de l'agriculture et de l'alimentation

Animation et développement
des territoires
de l'enseignement agricole

Rapport 2

Bilan des dépenses du fonctionnement de l'animation Tiers Temps

Très peu de dépenses :

•      Quelques frais de déplacements représentant quelques dizaines d’euros (montant exact non encore connu au jour de la saisie de ce rapport d’étape) prises en charge par le budget de l’EPL

•      Pas de matériels spécifiques payants

Bilan des recettes du fonctionnement de l'animation Tiers Temps

Les dépenses sont prises en charges par le budget de l’EPL

Résumé

Résumé grand public

Durant cette année 2, le projet a été poursuivi, sous l’impulsion de 2 chargés de mission. Les travaux ont démarré :

  • Le tableau de bord synthétique de la mission, permettant de suivre son avancée, est opérationnel
  • Le fond cartographique numérique de l’exploitation, qui localise les futures actions, a montré son utilité
  • Les lien avec la pédagogie se sont matérialisés par des commandes passées aux filières/étudiants
  • 2 chantiers d’intervention de terrain : la plantation d’une haie (filière STAV) et une opération de génie écologique concernant les berges du ruisseau de Chandaison (filière BTSA GPN)
  • La réflexion autour de et la définition des Enjeux et Objectifs du futur plan de gestion a pris la forme d’une commande passée à un groupe d’étudiants de BTSA GPN dans le cadre d’une mission de type projet tutoré ; le travail, lancé au printemps 2019 s’est poursuivi en 2019-2020 et sera finalisé, accompagné du plan d’action, en 2020-2021
  • Un plan de communication devrait voir le jour en année 3, pièce manquante pour un impact plus fort sur le territoire

 

Cette mission est l’occasion de développer ou de renforcer les liens entre l’exploitation agricole et la pédagogie : les éléments d’action (chantiers physiques, missions d’étudiants liées à ce projet sur l’exploitation, etc.) permettent au personnel de l’exploitation de mieux identifier les formations et les personnels qui les conduisent, aux apprenants de mieux comprendre ce centre constitutif et son intérêt concret en termes d’apprentissages, aux personnels enseignants de travailler davantage avec l’exploitation et d’envisager de nouvelles pistes de collaboration ; au total, ce projet renforce la cohésion du site de Saint Chély d’Apcher.

 

L’impact sur la pédagogie est très positif car la pédagogie de la commande/mission :

  • donne du sens aux apprentissages, par opposition à de simples exercices, par la résolution de problèmes concrets : les disciplines s’effacent devant le but de la mission ; dit autrement, l’objectif de la mission tire la pédagogie, si bien que personne (apprenants ou enseignants) ne raisonne en disciplines tubulaires mais envisage plutôt le livrable comme point de mire ;
  • valorise l’initiative et la responsabilité individuelle des apprenants par le contact avec le commanditaire qui attend des résultats concrets dont l’impact va être visible par tous ;
  • développe et renforce l’idée de réussite, de souci du travail bien fait, du sentiment de mission accomplie et ainsi la confiance en soi des apprenants ;
  • développe la confiance réciproque apprenants-enseignants.

 

La pédagogie de la commande/mission développe chez les apprenants :

  • des savoirs : les savoirs nécessaires à l’accomplissement de la mission sont consolidés car ont du sens ;
  • des savoir-faire : procédures techniques ou organisationnelles (spatio-temporelles, seul ou en équipe, tenant compte des contraintes socioprofessionnelles) ;
  • des "savoir-être" professionnels : initiative, responsabilité individuelle, confiance (en soi et en l’institution), souci du travail bien fait, sentiment de mission accomplie.

 

Ce projet permet de traiter des parties de référentiels de formation.

. Bac STAV : M9 Aménagement et valorisation des espaces

. BTSA ACSE :

  • C6. Assurer la gestion économique, financière et humaine…
  • C7. Raisonner une stratégie de l'entreprise agricole conciliant compétitivité et respect de l'environnement
  • C9. Construire un système biotechnique innovant dans une perspective de durabilité

. BTSA GPN :

  • C5 Contribuer à la production des diagnostics et expertises naturalistes
  • C6. Participer à des démarches de concertation…
  • C7. Conduire une opération de génie écologique

 

En ce qui concerne l’impact sur le territoire autour de l’établissement, il est encore un peu tôt pour évaluer cet aspect, d’autant plus que le plan de communication a pris du retard. Cependant, considérant les premiers contacts et discussions informels avec des acteurs locaux à des occasions diverses, tout porte à croire qu’en année 3, l’effet « tache d’huile » devrait se réaliser, le contexte social, réglementaire et politique étant de plus en plus favorable à ce type d’approche

Validation par le chef d'établissement