Aller au contenu principal
Logo du ministère en charge de l'agriculture et de l'alimentation

Animation et développement
des territoires
de l'enseignement agricole

Actions prévues réalisées ou en cours
  • Plantation de théiers : 400 théiers plantés début mai (4 variétés) dans la zone d'agroforesterie maraichage qui alterne théiers et planches maraichères
  • Création de modules professionnel : pour le moment uniquement en interne par un MIP. Réflexion autour d'un SIL pour ouverture dans 3ans
  • Développement du réseau de contacts professionnels (Journée des porteurs de projet : Biogroupe, ty botanica...)
  • Recherche d'un nom porté par les acteurs de l'établissement. Nombreux retours en étude
  • Travail avec la Chine : Echanges avec JPCAF pour l'aquisition de compétences de production et travail autour  des varitétés les plus adaptés au climat local
  • Candidature déposée auprès de l'association Tea Grown in Europe, validation prévue fin 2020 décalée cause COVID19 effective juin 2021
Actions non prévues réalisées

Journée des porteurs de projet thé breton : Rassemblement voulu par des partenaires auquel c'est joint la région bretagne (service agriculture)

Travail avec l'Institut technique professionnel en agriculture et forêt de la province du Jiangsu (JPCAF) pour l'aide à la mise en place des cultures à distance et travail sur le module de formation professionnel

Travail avec le Shandong (région jumellée avec Bretagne) pour l'importation de plants

Actions restant à réaliser

Année 1 :

- A cause du contexte sanitaire, le voyage de formation en Chine, prévu initialement en novembre 2020, a été reporté

- La complexité administrative de l'importation de plants a retardé l'importation de théiers depuis la Chine.

- Suite aux divers confinements et au travail alterné en présentiel et distanciel, il reste à valider un nom pour le projet par les acteurs de l'établissement.

Contexte

2017 : Amorce du partenariat. L’exploitation sème des graines de théiers pour un producteur de thé à Languidic (10mn du lycée) convaincu par le mode de production AB de l’établissement. Des pépiniéristes et paysagistes sont séduits par les différents usages aromatiques du Camellia sinensis. 2018 : Élargissement du partenariat. Participation des apprenants aux travaux de productions et de transformation chez ce producteur local. 2019 : Ouverture internationale. Délégation EPL en Chine : développement de partenariats avec des établissements agricole du Jiangsu spécialisés dans la production de thé. Accueil à l’EPL d’une délégation d’un établissement de formation chinois pour soutenir la création de la filière thé bretonne.

2020 : Emulation en Bretagne, emergence de projets autour du thé

Diversité des acteurs/parties prenantes

D. Mazerolle : partenaire privilégié, soutien très fortement le projet dans toutes les dimensions, participation au COPIL

Ty Botanica :échanges de pratiques : conseils sur la production - idées d'utilisations, participation au COPIL

Nicolandes : fournisseurs de jeunes plants, apport technique sur le bouturage, participation au COPIL

Judicarre : travail sur les attentes de la formation en Chine, participation au COPIL

JPCAF : appui technique sur la plantation au lycée, appui sur la séléction des cultivars adaptés. Travail sur l'aquisition des compétences à distance. Pépinières mercier : participation au COPIL

Nicole LE PEIH : participation au COPIL

Les Haras d'Hennebont : travail du sol, participation au copil via A. HERTERAU

Max MONOT : participation au COPIL, soutien dans les échanges avec le JPCAF en chine (traduction...), travail auprès des ministères agricoles Français et Chinois pour identifer les problématiques d'imports de plants...

Impacts sur le territoire

La journée des porteurs de projet :

- Reconnaissance de la Chambre d'Agriculture et prise de conscience de la nécéssité de motification des politiques d'aide sur des projets de mise en culture longue.

- Emulation et mise en lien des différents participants : Mise en place d'une filière du thé dans un mode de production respectueux de l'environnement

Difficultés : La situation sanitaire n'a pas permis de rencontrer facilement les acteurs (pas de réunions en présentiels possible), ni participer à des actions chez eux.

Facilités : Partenaires très impliqués et motivés par le projet.

 

Fonctionnement

Formation de groupes de travail (GT) réduits sur différents axes : production, communication, formation avec des enseignants et formateurs des 2 sites motivés par le projet et enseigants avec décharges (ESC, documentation). Un groupe de travail sur la plantation sous abri à Saint Jean Brévelay s'est constitué de manière informelle autours des enseignants techniques du site

Réunions des groupes de travail d'axe selon les besoin de l'avancement , exemple 1 fois par semaine le mois avant la plantation

Création d'un comité de suivi 1 fois par mois : équipe technique réduite et équipe de direction

COPIL 2 fois par an (novembre et juin)

Cohérence et gouvernance des collectifs

COPIL : Enseignants techniques, direction, professionnels de la filière, enseignants référents Chine et Horticulture, élus (commune, députés...) : suivi du projet et avis sur les éléments importants

Comité de suivi : equipe technique réduite et direction. Validation et orientation des différentes étapes. Suivi financier

GT plantation : DEA , enseignants et formateurs en horticulture et agroéquipement :  planification des projets, l'établissement des devis

GT Sentier du thé : DEA, enseignants et formateurs en horticulture, paysage et agroéquipement pour la planification du projet

GT Communication : DEA, enseignants en ESC, documentation, anglais, TIM, Vente...  Réflexion de construction de l'identité du projet (nom + logo)

GT Formation : DEA enseignants et formateurs en horticulture

Pour les GT : Les différentes options sont discutées, négociées selon l'implication des apprenants, le coût de l'opération et le financement possbile. Validation des idées et orientations par le comité de suivi

Les visées en termes d’apprentissages (pour les membres du/des collectif-s)

Volonté d'un groupe d'enseignants de travailler autour d'un fil conducteur global au sein de l'établissement pour donner une cohérence à tous les projets.

Une grande difficultée hinérante à l'EPL est de réussir à travailler en collectif avec les enseignants et formateurs des 2 sites car les horaires de travail sont différents

Le travail interne autour du projet a premis une meilleure cohérence entre les divers acteurs et une apporhce différente mais bénéfique.

Facilité de reconnaissance de l'EPL par les acteurs professionnels

Nature des savoirs en jeu

Sensibilisation des CAPa MA PH à la protection des cultures notamment des herbivores dans la prise en compte de l'environnement  des cultures (présence d'une forêt)

Savoir faire : CAPa : réalisation de boutures homogènes pour la réalisation d'une expérimentation

Savoir faire : Term PH réflexion du chantier de plantation d'une parcelle en prenant en compte l'environnement agro-écologique

Implication des apprenants

Préparation de la zone, pose d'irrigation : CAPa 1 Jardinier Paysagiste (JP), 1ères AP apprentis (S18)

Plantation des théiers sur site (de la préparation du sol à la réalisation) par les Terminales Bac Pro CPH apprentis (S18)

Réalisation de la cloture site par les CAPa PH scolaires, les BPA apprentis et les 1ères CPH apprentis (S20)

Pose de l'irrigation 1ère CPH, et AP, Term CPH et AP apprentis (S20)

Réalisation de boutures et préparation de l'expérimentation par les CAPa PH scolaires et apprentis sur site (Janvier)

Travail sur la recherche du nom du projet, difficultés rencontrées : mobilisation tardive cause confinement de printemps. Les classes qui ont travaillé avec des enseignants (4èmes, CAPa SAPVER) ont été plus productives que les apprenants ayant fait des propositions en autonomie (affichage)

Pas de production en externe pour cause de confinement et limitation des déplacements

Questionnement du niveau de durabilité (développement durable, transitions agro-écologiques ) des actions/pratiques

Durabilité avec les acteurs du secteur : travail sur la gestion des adventices en amont pour les 3 premières années. Travail de réflexion sur la taille du théier pour une approche plus extensive que les modèles asiatiques.

Pour les nouveaux porteurs de projet : Utilisation de zone non cultivables par les agriculteurs

Vision des acteurs de la filière et travail pédagogique avec les apprenants : Mode de production envisagé à bas intrant, taille de la plante modérée.

Stimulation/renforcement des pratiques enseignantes « innovantes »

Participation des enseignants et formateurs en horticulture de Hennebont dans toutes les étapes de planification et réalisation du chantier de plantation.

Participation des enseignants et formateurs en paysage dans la réflexion sur la cahier des charges pour la réalisation du "sentier du thé" Jardin d'exposition des théiers à l'entrée de l'exploitation.

Des difficultés cette année pour se rencontrer et échanger en présentiel sur les éléments du projet à cause du contexte sanitaire.

Productions d’enseignables (savoirs et situations pédagogiques transférables)

Reflexion et contruction d'un MIP : Valorisation et vente des produits horticoles au travers la production de thé. Les capacités associées sont : 

CP7.1-  Réaliser la mise en valeur d'un produit horticole spécifique (Mise en valeur d'un espace de vente, Transformation)

CP7.2 – Assurer la Vente des produits horticoles

Les obectifs pédagogiques sont notamment :

Obj 1 : Préparer, stocker des produits horticoles particuliers

Obj 2 : Assurer la transformation des produits de l’horticulture

Obj 3 : Valoriser et présenter des produits horticoles à la vente

Obj 4 : Assurer la vente des produits définis

Obj 5 : Conclure la vente

Le travail en équipe technique CFA-Lycée à Hennebont a plus marquée cette année avec des chantiers communs plus fréquents. Ce rapprochement est conjoint avec le développement plus important de la mixité de public en CAPa Métier de l'Agriculture - Productions Horticoles

Travail avec le JPCAF sur la création du module de formation en distanciel : les étapes clés d'un projet d'implantation et de production, les variétés les plus adaptés au climat breton.

pour le projet ?

Ressource pour les futurs projets

Développer partenariats sur d'autres axes, (cosmétique, paysager...), y compris vers d'autres pays producteurs de thé : diversité de variétés, de modes de production

Contribuer à fédérer producteurs et centres de formation au sein de l’association “Tea grown in Europe”.

Expérimentations : culture agro-écologique de théiers, association de cultures, agroforesterie, multiplication rapide

Partenariat avec EPLEFPA Nantes Terre Atlantique et un producteur local

pour le porteur ?

Travailler sur les modules de formation autour du thé

pour l’établissement et le territoire ?

A l’horizon 2025 pour l’EPL:

  • Développer le plateau technique
  • Diversifier les formations autour du thé
  • Développer de nouvelles activités économiques
  • Reconnaissance expertise
  • Diffuser les connaissances techniques (centres de formation et professionnels)
  • Participer à la sélection génétique en bio en partenariat avec des organismes de recherche

Pour le territoire :

  • Etre reconnu région de référence sur la prodution du thé
  • Développer l'agrotourisme au travers d'une culture innovante
En termes de types de communication et valorisation du projet

Plusieurs articles internes ont étés publiés sur le site de l'établissement et les réseaux sociaux

Des articles de presse de quotidiens régionaux

Des diffusions d'information interne : carte mentales, comptes-rendus de réunion, espace RESANA pour la communauté éducative

COPIL : 13 novembre 2020 (CR en pièce jointe), 25 juin 2021

Journée des porteurs de projet bretons avec élus du conseil régional et de la chambre d'agriculture (article et compte rendu)

Annexe n°4
Annexe n°5
En termes des critères d’évaluation initiaux

Nouveaux partenaires :

  • Daniel Rozic - Pépinière de Judicarré (29) ;
  • Mickaël Mercier - SCEA Mercier ;
  • Nicolas Guyomarc'h - EARL Nicolandes
  • Christophe Decamps et Laurent Coulloumme-labarthe - Biogroupe
  • Baptiste et Yvan MADEC - Production thé - projet
  • Nicolas & Chantal ANDRE - Produits stimulants à partir de macérat de bourgeons

Cultivars et théiers plantés : 400 théiers de 4 variétés différentes

Expérimentations et résultats :

  • Essai de bouturage peu concluant à cause de problématique de froid, renouvellement d'essai en septembre
  • Essai sur la gestion des adventices en cours

Modules pédagogiques crées : 1 MIP à destination des CAPa MA PH, module de formation professionnel en cours de rédaction avec le JPCAF, réflexion autour de création d'un SIL

En termes de contenus produits (ex. résultats d’expérimentation, programme de séminaire, etc.)

Modules d'Initiative Professionnel CAPa Métiers de l'Agriculture - Productions horticoles

Annexe n°2
Annexe n°3
Annexe n°4
Annexe n°5

Résumé

Résumé grand public

Le lycée horticole de St Jean Brévelay - Hennebont possède une exploitation convertie à 100% à l'agriculture biologique depuis 2008. Soutenu par des partenaires de multiples domaines (association de producteurs de thé, pépiniéristes, machinisme agricole, fertilisation, paillage...) l'établissement s'engage dans un projet de développement global du théier, du champ à la table, en Bretagne et en France.

Les multiples facettes de ce projet permettront de répondre à des objectifs en lien avec les missions de l'enseignement agricole :

Formation et insertion :

  • Organiser la formation d'enseignants auprès des écoles d’agriculture et instituts techniques chinois spécialisés dans le thé. A cause de la crise sanitaire, les échanges avec le JPCAF, une école d’agriculture située dans la province du Jiangsu, se font principalement par mail et visio en attendant un voyage sur place.

  • Créer un module de formation diffusable sur la culture du théier bio du Blavet et adapter le plateau technique de l’établissement. Cette année, un module de formation autour du thé a été validé par l’établissement pour enseignement aux lycéens et apprentis de CAPa Productions Horticoles.

  • Transmettre aux apprenants et producteurs français les compétences nécessaires à cette nouvelle production. Les nouveaux partenariats ont permis des échanges de compétences notamment de la part des acteurs du lycée sur des conseils à la plantation et l’entretien des jeunes plants.

Expérimentation et développement :

  • Implanter 1 hectare de théiers sur l’établissement pour :

    • Créer un conservatoire variétal : ressource génétique de référence pour la production sur le territoire français. 400 plants ont été plantés ce printemps

    • Créer une zone d’expérimentation sur l’établissement et chez les producteurs de thé locaux

  • Favoriser un transfert de connaissances, depuis la Chine, de techniques et de savoir-faire auprès des chercheurs, pépiniéristes, cultivateurs, entreprise de machinisme-robotique.

  • Explorer le potentiel d’utilisation du théier de façon globale avec des spécialistes de la cuisine et du paysage.

  • Des expérimentations sur le bouturage et l’utilisation de produits compatibles avec l’agriculture biologique sont en cours

Animation du territoire :

  • Créer une zone d’exposition pour le grand public : participer au développement de l’agrotourisme de la filière. La zone est actuellement délimitée et en attente de la construction du hall de vente de l’exploitation du lycée

Coopération internationale:

  • Accueillir des experts chinois sur le territoire français : mise en place de cultures de théiers et adaptation du savoir-faire technique au modèle agro-écologique local.

  • Développer des échanges d’apprenants avec les écoles d’agriculture chinoises : stages, cours techniques et accueil.

  • Si le contexte sanitaire n’a pas permis des échanges en présentiel, le partenariat avec le JPCAF prend de l’ampleur : apport de soutien dans l’optimisation de la mise en place des cultures. Travail sur la sélection de variétés libre de droit adaptées au climat.

  • Nous avons également sollicité le partenariat entre la région Bretagne et la province du Shangong.

Malgré le contexte sanitaire, le projet s’est adapté et prend de l’ampleur dans le milieu horticole

Validation par le chef d'établissement