Aller au contenu principal
Logo du ministère en charge de l'agriculture et de l'alimentation

Animation et développement
des territoires
de l'enseignement agricole

Vous pouvez ajouter 50Mo de fichiers par enregistrement.
Exemple si vous avez deux fichiers de 26Mo chacun, il faudra en ajouter et en enregistrer un avant de pouvoir en mettre un deuxième.

Retour

Rapport 1

Actions prévues réalisées ou en cours

Réalisées

Former l'équipe éducative 

Connaître les troubles des apprentissages 

Proposer des adaptations pédagogiques 

Identifier les besoins spécifiques des jeunes

Les processus d'accompagnement

Connaître les dispositifs réglementaires : PAP, PAI, PPS

Aider à la rédaction du PAP  

Pallier aux conséquences des troubles des apprentissages : anxiété et méthodes de travail

Atelier d'aide aux devoirs 

Atelier théâtre

Réduire l'anxiété et développer le bien être (clubs Relaxation, sport, sophrologie)

Communiquer

Rédaction de fiches de synthèse

Mise en place d’un espace numérique de stockage interne 

En cours        

Réduire le stress dû aux examens

Partager, échanger autour de la diversité au niveau local 

Mise en place d’un atelier d'innovation pédagogique et d’échange de pratiques 

Collaboration avec collèges

Actions non prévues réalisées

Communication interne : Mise en place d’un logo (Coopérer Accompagner pour Adapter, Progresser, Réussir) et d’un nom à la mission : Aider DYS DAVAYÉ, chartre graphique facilement indentifiable. 

 

Expérimentation partielle du dispositif ADOLE « attentif à l’école » avec la classe de 3èmeproposé par le CNRS débutée en janvier, jusqu’à avril.

Actions restant à réaliser

Axe 1 : Formation théorique adulte ouverte au niveau régional (rentrée 2019)

Mieux évaluer les capacités préservées les élèves en ayant accès aux bilans des spécialistes.

Axe 3 : Trouver des financements, sur l’année pour une classe ciblée, pour qu’un intervenant puisse donner des outils de gestion du stress (3èmeou 2de pro).

Axe 4 : Mise en place officielle de l’atelier d’échange de pratiques et d’innovation pédagogique dans l’établissement et inter établissement (Au niveau régional)

Communiquer avec les collèges de secteurs : échange, intervention sur troubles dys

Communication avec les parents : lettre de présentation du projet, création d’une adresse mail pour contact direct, conférence.

Articulation et impact sur la pédagogie et le développement de formations

La prise de conscience des difficultés réelles des élèves a encouragé les professures à adapter leur  pédagogie. Les outils et méthodes que j'ai proposé, à leur demande tout au lond de l'année leur a permis de progresser dans ce sens.

Ce thème n'a pas d'impact direct sur le développement des formations. 

Pluridisciplinarité ou une transdisciplinarité mise en place par la démarche de projet

Réunion équipe pédagogique par classe pour harmoniser : 

  • les postures face aux élèves au vu de leurs besoins
  • les documents donnés en cours
  • les adaptations pour les devoirs et CCF

Mutualisation des informations sur aménagements grâce aux tableaux récapitulatifs.

Réelle prise en compte des aménagements

Impact de la démarche de projet sur l’élaboration de savoirs outils

La  prise en compte des besoins des élèves et la mise ne place des adaptations (photocopies du cours, adaptation des supports...) pemet de réunir les conditions pour qu'ils progressent.

Les élèves ont le temps de mettre en place des stratégies cognitives, d'organisation ou méthodologiques pour compenser les déficits, applicables dans toutes les matières. 

Les élèves ont ainsi davantage le temps et la disponibilité d'esprit pour construire leurs propres outils, adaptés à leurs besoins spécifiques.

Réactions des apprenants et implication vis-à-vis des démarches de projet ?

La prise en compte de l’individu est un point positif pour la relation adulte/adolescent

La prise en compte des difficultés sans culpabilisation limite le stress et contribue à une meilleure considération, car en face il y a des personnes, profs, AE… qui ne jugent pas et font de leur mieux pour pallier aux difficultés.

Quand les aménagements permettent la progression de l’élève, il a une meilleure estime de lui-même.

Les compétences en jeu pour les apprenants par rapport à leur implication dans le projet

Ce projet cible des compétences transversales, une meilleure connaissance de soi, pour contourner les problèmes dû aux déficits, d’organisation, de planification…

Part du ou des référentiel(s) traité à partir des démarches du projet ?

Pas de point de référentiels précis

Impact sur le territoire et effets sur l'innovation

Pour l’instant la prise de contact a eu lieu avec les partenaires du territoire, mais aucun effet pour l’instant. Ce sera le point à mettre en avant pour la suite du projet, l’année prochaine        

Partenaires impliqués et modalités de travail en commun

Marie Hélène Galle ; Infirmière et Dr Cuzin ; médecin scolaire : rédaction du dossier d’aménagement des examens, suivi des élèves.

Enseignante référente MDPH Mme Isabelle Perrigot : mise ne place du GEVASco, consultation en amont des enseignants.

Mme Laure Duret : conseils, orientation, suivi du projet

Mme Laetitia Branciard, ENSFEA : formations en vue de l’Intégration au réseau DYS Agri

Mme Coitou; CPE du collège Pont de Veyle, collaboration avec l’équipe éducative du collège pour une meilleure connaissance des troubles DYS.

M. Eric Vassard ; professeur d’EPS : initiation à la sophrologie durant les cours d’EPS

M. Xavier Tramoni; professeur de physique chimie et Elise Thivolle : Animation club footing

Mme Laurence Ferri ; professeure d’ESC : animation, avec moi du club Détente

M. Laurençon ; Intervenant théâtre :Théâtre de Mâcon 

Fonctionnement de l'équipe projet et du pilotage

La mise en place de l’équipe projet (COPIL) se fera en septembre 2019

 

Impact de la démarche du projet sur l’organisation collective et les collaborations inter-centres ?

La meilleure prise en compte des besoins des élèves pour les aménagements d’examens a fait émerger des besoins supplémentaires en salles et surtout en secrétaires lecteurs et/ou scripteurs… La mise en place des CCF et examens, en respectant les notifications d’aménagement d’examens pour les élèves à besoins particuliers, demande donc plus de moyens et de personnel.

Avancées ou difficultés rencontrées, informations importantes concernant le déroulement de l'action

Le projet, cette année, a conduit les enseignants et assistants d’éducation à se poser davantage de questions sur les difficultés des élèves à besoins particuliers. Les informations données et les réunions ont permis d’adapter les documents et d’êtres plus attentifs aux aménagements des devoirs, CCF et examens. Les documents à disposition de tous, ont facilité les échanges entre professeurs et entre professeurs et assistants d’éducation/AVS.

Cette dynamique d’observation et de remédiation anclenchée cette année a donné naissance à un groupe de réflexion sur l’innovation pédagogique qui devra se développer et entériner l’année prochaine.

La principale difficulté rencontrée cette année était la méconnaissance du projet des parents. Une lettre d’information sera donc remise avec le dossier d’inscription 2019-20 dans laquelle le projet sera expliqué et une adresse mail créée pour favoriser le contact direct.

Les échanges sur les orientations du projet étaient limités du fait de l’absence de COPIL, même si la collaboration entre collègues était réelle. 

Quelles perspectives pour le projet, après le Tiers Temps ?

Non concerné

Renseigner les indicateurs d'évaluation

Lors des entretiens semi-directifs avec les personnels (non-terminés à ce jour) sur ce thème il apparaît pour les professeurs principaux, une nette amélioration de la gestion des PAP et un allègement du temps consacré au suivi des aménagements.

Les autres professeurs et AE disent mieux connaître les troubles Dys et avoir des outils pour pouvoir aider les élèves.

Du point de vue des élèves, l’aspect gestion du stress a été peu perçu. Certain d’entre eux reconnaissent que de nombreux de professeurs font des efforts pour les aider : cours donnés ou à trous, temps supplémentaire ou questions en moins…

Résumé

Résumé grand public

Au lycée Lucie Aubrac à Davayé, cette première année d’installation du projet : Comprendre et prendre en compte les troubles des apprentissages pour mieux aider les élèves à s’épanouir et à réussir, surnommé « AiderDYS Davayé » a mutualisé l’ensemble de l’équipe pédagogique pour accompagner et soulager les élèves à besoins particuliers.

A travers l’accompagnement des professeurs principaux, des assistants d’éducation/AVS, et la rédaction de tableaux synthétiques, les besoins pédagogiques de ces jeunes ont été mieux compris et les adaptations pédagogiques simples mutualisées et mises en pratique. 

Une meilleure appréciation des difficultés a permis de cibler l’aide apportée durant les cours et lors de l’atelier d’aide aux devoirs.

La mise en place de clubs : relaxation, footing et théâtre, ouverts à tous les élèves volontaires a favorisé la réduction de l’anxiété et améliorer le bien-être des élèves inscrits, (en nombre malheureusement assez restreins au vu des besoins). Heureusement, quelques séances d'initiation à la sophrologie et d’aide à l’attention ont été dispensés durant les cours de sport et de français en classe de 3ème.

Pour la suite du projet, l’accent sera mis sur la coopération entre établissements et sur la communication sur le territoire. Les liens avec les autres lycées agricoles de la région, seront à renforcer dans le cadre d’un groupe de travail sur l’innovation pédagogique.

Les contacts initiés cette fin d’année avec les collèges de secteurs, nous permettrons de nous rencontrer et d’échanger sur cette thématique. La communication avec les parents, sera à renforcer notamment à l’aide d’une lettre d’information en début d’année et lors d’une conférence sur ce thème.