Projet d'animation et de développement des territoires des établissements publics de l'enseignement agricole

Limoges Les Vaseix : Les étudiants s’emparent des pratiques de l’agroécologie en mettant en place des essais innovants.

Septembre 2019- Hervé Longy animateur Reso’them de l’enseignement agricole

Découvrir, présenter et analyser des pratiques innovantes et alternatives pour une agriculture agroécologique et résiliente tel est le défi relevé par les étudiants dans le cadre d’un module d’initiative locale. Témoignages…

 

Elèves de Bac Pro CGEA et étudiants de BTS PA récoltant les essais (photo Hervé longy)

 

Tout commence par une visite au Space de Rennes en septembre 2018, où un groupe de BTS PA de deuxième année recherche des informations et des idées de projets innovants encadrés par Olivier Mathieu enseignant d’agronomie et Magali Cubizolle enseignante d’économie. Les idées fusent, des projets émergent… Un groupe d’étudiants souhaitent améliorer l’autonomie alimentaire du troupeau de vaches limousines avec un objectif d’élever le niveau protéique dans les cultures de printemps récoltées et conservées par voie humide. Ce groupe élabore son projet.

Antoine, Elsa, Henri, Leo, Lessely, Marie-Luce, Paul, Ryan  se souviennent de leurs trois visites en Corrèze et en Dordogne, où ils ont découvert du Cow pea, du Lablab associé à du maïs et du Sorgho mono coupe BMR. Le projet germe, « si on implantait un essai sur l’exploitation du lycée ?» suggèrent les étudiants. Jean Louis Crassat, directeur de l’exploitation, répond très favorablement à leur requête en précisant et insistant sur un point « le semis doit être effectuer sans labour, avec la technique privilégiée sur l’exploitation qui est le semis direct ».

Pendant leur révision, ce groupe d’étudiants a participé à l’implantation des essais sur quatre parcelles dont chacune mesure 100 m de longueur et de 600 m2 de superficie auxquelles se rajoute une parcelle témoin en maïs. « Cela nous tenait à cœur que cet essai soit implanté même si nous savions que nous ne verrions pas le résultat car nous espérions, tous, obtenir notre BTS ! » précise Antoine. « En effet, c’est une particularité de notre fonctionnement » énonce Magali Cubizolle, « le projet est suivi par des classes qui se succèdent.»

Un précédant de type méteil a été ensilé, pour laisser place à cette démonstration, les deux cultures furent implantées sans labour. Un partenariat fort avec la coopérative du territoire Natea a permis de se procurer les semences à moindre coût, ainsi que les moyens logistiques.

Le 10 septembre, des élèves de différentes classes s’affairent à récolter les différents essais sous les conseils avertis d’Olivier Mathieu : « attention à ne pas les mélanger, faites bien 4 tas distincts par essai ». Il décrit les nombreuses classes de la seconde au BTS qui ont suivi ce projet et renchérit « ce type d’actions s’inscrit pleinement dans la démarche dans notre projet agro écologique pour lequel nous avions un tiers temps que je co-anime avec ma collègue Christine Hurel ».

Le tableau ci-dessous répertorie les principales données, « les analyses sont réalisées dans le cadre de notre partenariat avec Natea » signale Olivier Mathieu. Les résultats de valeurs alimentaires sont différents de ceux trouvés classiquement dans la bibliographie, en étant en dessous des normes habituelles. L’année climatique particulière, une implantation difficile, la pédologie de la parcelle pourraient expliquer ces résultats.

 

Résultats des 5 parcelles

 

 

 

Densité

 

Rdt

MS

UFL

UFL/ha

MAT

MAT/ha

 

Semis

Levée

Perte %

TMS/ha

%

/kg MS

 

%

 

mais

95000

79466

16.4

11.44

40.01

0.91

10407

6.0

686

Mais+ lablab

7500

7500

66086

69797

11.9

7

11.73

36.20

0.85

9968

7.2

844

Sorgho BMR monocoupe

225000

50000

77.8

6.87

30.77

0.86

5911

7.2

494

Sorgho BMR monocoupe + cowpea

180000

180000

70000

150000

61.8

16.7

5.20

27.21

0.88

4579

8.2

426

Sorgho multicoupe

963000

320000

66.8

11.44

42.26

0.86

9835

7.7

880

Recueil de témoignages :

Jordan Sabourdy salarié agricole « J’ai réalisé la préparation et le semis des essais. Plus que cet essai, ce qui m’intéresse c’est la technique de travail du sol simplifié qui montre des gains de temps de travail, et il me tarde d’avoir du recul sur l’évolution de la matière organique et sur la biodiversité des sols. En tant qu’ancien élève, les essais facilitent les échanges entre l’enseignement et l’exploitation.»

 

Jérôme Gauchon expérimentateur spécialiste des productions végétales à la coopérative NATEA « C’est intéressant de mettre en place des essais pour acquérir des données régionales qui permettront de faire les bons choix pour les commerciaux. La mise en place dans les lycées agricoles établit une relation de proximité avec les enseignants, cela permet de partager des expériences et des savoirs. Le Lablab, beaucoup de monde en parle,  mais il n’y a pas de références régionales »

 

 

Quentin et Corentin lors de la récolte : photos Herve Longy

 

Corentin éleve en première  Bac Pro CGEA« Avec ma classe, nous avons compté les nombres de pieds, lorsque nous étions en seconde. Cela nous a montré une technique permettant d’approcher le rendement. Dans un lycée, il faut tester pour voir ce que cela apporte en plus et surtout aborder la rentabilité. C’est important de pouvoir participer aux travaux d’expérimentations à différents moments, cela nous implique »

 

Quentin étudiant en seconde année de BTS PA« Notre travail, va être également de rédiger un article qui sera présenté lors d’un oral mais ce que j’espère c’est qu’il soit publié dans un journal agricole. C’est important de comparer des cultures dans différents milieux pédoclimatiques et de connaître les valeurs alimentaires. Avec ces essais, nous nous impliquons dans la vie de l’exploitation, nous découvrons de nouvelles expériences, plus pratiques, qui mettent de la cohérence avec la théorie »

 

 

 Le Cow pea ou Vigna unguiculata est une espèce de plantes de la famille des Fabaceae et du genre Vigna, d'origine tropicale, dont plusieurs sous-espèces sont cultivées comme plantes alimentaires pour leurs graines, proches des haricots, ou pour leurs gousses.

 

Cow pea (photo plantvillage)

 

Le Lablab est un genre de plantesdicotylédones de la famille des Fabaceae, sous-famille des Faboideae, originaire d'Afrique subsaharienne et de Madagascar, qui comprend deux espèces acceptées.

Lablab en fleur (photo gradinohobby)

L’exploitation de Vaseix   2018 en chiffres

SAU :  295 ha

 

Vaches allaitantes : 122 Limousines inscrites au livre genealogique

Brebis :  120 brebis issues de croisement Romane Texel

Porc : 80 truies en naisseur engraisseur et 12 truies de race « porc cul noir du limousin »

 

ETP : 3,5

Chiffre d’affaires 2018 : 372 000 €

 

Site web :   http://epl-limoges-nord87.fr/

 

Contacts :