Projet d'animation et de développement des territoires des établissements publics de l'enseignement agricole

Database Plateaux techniques, un nouvel outil au service de la formation à la Bergerie nationale

La Bergerie nationale de Rambouillet a mis en place une plateforme web pour valoriser les données technico-économiques de son exploitation et de son centre équestre. L’objectif est de renforcer leur utilisation pédagogique dans les formations dispensées par l’établissement. Cette démarche implique les équipes de l’exploitation, du pôle formation et du département Agricultures et Transitions.

 

Une plateforme web pour centraliser les données et les documents techniques

L’exploitation agricole et le centre équestre de la Bergerie nationale sont les deux plateaux techniques support de ses formations. Depuis quelques mois l’ensemble des données technico-économiques est accessible en ligne pour les formateurs du pôle formation et les chargés de mission du département Agricultures et Transitions. Un mini site web baptisé « Database Plateaux techniques » a été créé pour héberger toutes ces données. On y retrouve pour chaque plateau technique un grand tableur avec une quinzaine d‘onglets thématiques. Les informations sont nombreuses et très variées : tableaux d’effectifs et bilans de reproduction pour chaque troupeau, cumul de température venant de la station météorologique, tarifs des produits vendus à la boutique. Pour le centre équestre, on y retrouve les dimensions des carrières, les statistiques de la clientèle ou encore des fiches de ration. Ces données couvrent l’ensemble des activités et des ateliers de production. Pour aller plus loin une cinquantaine de documents complètent les deux tableurs. Les cartes du parcellaire, les plans des bâtiments, les bilans du contrôle laitier et les rapports d’analyses de sol sont maintenant directement téléchargeables. Le site web comprend également un dossier partagé où les utilisateurs vont déposer les supports et les productions pédagogiques réalisées avec ces données.

 

 

 

La plateforme web centralise les données technico-économiques et les productions pédagogiques réalisées
sur l’exploitation et le centre équestre.

 

 

Développer et mutualiser l’utilisation pédagogique des systèmes de production

L’exploitation agricole de la Bergerie nationale développe depuis 2015 un nouveau système de polyculture élevage en agriculture biologique. Ses performances reposent sur la valorisation de l’herbe et la commercialisation en circuit court. Le centre équestre dispose d’installations d’envergure et d’un réel savoir-faire en alimentation équine. Ces atouts sont à valoriser en formation. Les perspectives d’amélioration méritent d’être discutées avec les apprenants et les enseignants. Cet outil de centralisation et de diffusion des données des plateaux techniques est essentiel pour renforcer cette dynamique. La mise à disposition de tous ces éléments a pour but de renforcer leur utilisation pédagogique. Les formateurs et les chargés de mission doivent les connaître et s’appuyer dessus dans leurs actions de formation. La comparaison avec ce qui se passe dans les entreprises des maîtres d‘apprentissage est souvent intéressante. La capitalisation des productions pédagogiques et la mutualisation des pratiques en la matière font aussi partie des objectifs de la démarche. Les directeurs et salariés auront ainsi un retour sur leur travail et la mise à disposition des données. Tous ces travaux conduiront à mieux valoriser les systèmes de production de la Bergerie nationale dans l’enseignement agricole.

 

Un projet collectif au service des activités de chacun

Le point de départ du projet a été le recensement des besoins en données auprès de tous les utilisateurs. Le chef du projet a rencontré les formateurs d’agronomie, de zootechnie et de gestion pour identifier ce dont ils avaient besoin au regard des référentiels et de l’organisation des formations. Les dix-sept chargés de mission du dispositif national d’appui organisent des stages sur l’élevage ou les circuits courts pour le programme national de formation de la DGER. Le même travail a été fait avec eux. Les animateurs pédagogiques de l’exploitation ont fait remonter leurs besoins pour les animations grand public. Les directeurs de l’exploitation et du centre équestre ont de leur coté fait le point sur les données déjà disponibles et celles à aller rechercher. Des premières propositions ont ensuite été faites concernant la structure des bases de données et l’organisation de la plateforme. Elles ont été affinées puis validées collectivement lors de réunions rassemblant toutes les personnes consultées en amont. Le chargé de développement informatique a contribué à la création de la plateforme. Un administrateur a été nommé pour animer la plateforme et gérer les accès de chacun. Les données et les documents de l’année 2019 ont rapidement été mis en ligne dessus. Ils sont aujourd’hui accessibles par plus de vingt-cinq personnes et seront actualisés chaque année.

 

 

Une nouvelle dynamique pour les années à venir

Avec ce nouvel outil, la Bergerie nationale va donner une autre dimension à l’utilisation pédagogique de son exploitation et de son centre équestre. Au-delà des travaux pratiques et des cours d’équitation, l’analyse du système de production et d’itinéraires techniques est maintenant visée. Il faut avoir facilement accès à des données précises et actualisées. Pour ne pas surcharger la plateforme, les équipes ont choisi d’y mettre uniquement ce dont elles ont réellement besoin. Toutes les données sont brutes. Le calcul d’indicateur se fera lors de la préparation du cours ou avec les apprenants. La mise en place de l’outil a nécessité un travail important de la part des directeurs de centre. Ils se sont parfois appuyés sur la collecte des données pour revoir les indicateurs de suivi des ateliers ou manager les salariés. Si elle est bien préparée l’actualisation annuelle sera plus rapide. Il a été envisagé de mobiliser les apprenants pour compléter les investigations sur le terrain. Chacun va progressivement s’approprier l’outil et l’utiliser au mieux dans ces activités. Les premières utilisations de la plateforme ont été faites par le département Agricultures et Transitions pour tester la méthode IDEA4. La préparation du stage « Elevage et changement climatique » avec des enseignants en zootechnie et des directeurs d’exploitation de toute la France a également mobiliser ces données pour un diagnostic CAP’2’ER. Des améliorations sont prévues pour 2020. Les données sur les aides PAC, la qualité de l’eau et la gestion de la matière organique seront ajoutées.

 

 

Les onglets de la base de données du centre équestre :

-  Description de l’entreprise

-  Situation géographique

-  Installations, bâtiments et matériel

-  Aires d’évolution

-  Prairies et paddocks

-  Clientèle

-  Cavalerie

-  Activités d’enseignement

-  Activités de pension

-  Alimentation

-  Gestion sanitaire

- Charges opérationnelles

- Bilan comptable

 

 

Les onglets de la base de données du centre équestre :

-  Description de l’entreprise

-  Situation géographique

-  Installations, bâtiments et matériel

-  Aires d’évolution

-  Prairies et paddocks

-  Clientèle

-  Cavalerie

-  Activités d’enseignement

-  Activités de pension

-  Alimentation

-  Gestion sanitaire

- Charges opérationnelles

- Bilan comptable

Contacts utiles

Directeur de l'exploitation : Gérald Roseau, gerald.roseau@educagri.fr
Directeur de la Bergerie Nationale : Roland Delon, roland.delon@educagri.fr
Chargé de mission : Jean-Xavier Saint-Guily, jean-xavier.saint-Guily@educagri.fr

MAA - DGER - SDRICI - BDAPI

1 ter avenue de Lowendal, 75700 Paris 07 SP