Projet d'animation et de développement des territoires des établissements publics de l'enseignement agricole

St Ismier : Une exploitation horti-paysage réinventée et des transitions en chantier !

Décembre 2019 - Régis Triollet et Françoise Degache, animateurs Réso'them de l'enseignement agricole

Aux abords du parc naturel régional de Chartreuse, Philippe Verignon, concepteur paysagiste horticulteur, directeur  de l’exploitation et du parc de l’école du paysage de Saint Ismier en Isère, développe des productions horticoles locales en réinventant des jardins aux contacts des clients. Depuis son arrivée en 2016, ce directeur œuvre avec enthousiasme pour accueillir les acteurs de la formation de l’école et leurs partenaires, et proposer des supports diversifiés aux enseignements.

 

Toutes les formations de l’école sont connectées à une exploitation dynamique.

L’Etablissement public local d’enseignement et de formation professionnelle agricole de Grenoble (EPLEFPA Grenoble) au travers du lycée, du Centre de formation professionnelle et de promotion agricole (CFPPA) et de son exploitation, propose de former plus de 270 élèves, 150 apprentis et plusieurs centaines de stagiaires en formation  continue, aux métiers horticoles et du paysage, à l’entretien des espaces naturels et de la forêt par la voie scolaire (Bac technologique et professionnel, Brevet de technicien supérieur), par l’apprentissage (du CAPA à la licence) et par la formation continue (du CAPA au Brevet professionnel…). « L’exploitation horti-paysage de Saint Ismier est le support de toutes les formations proposées, Il est primordial que les activités pédagogiques puissent s’inscrire dans des démarches respectueuses de l’environnement et en résonnance avec les questions climatiques » annonce Mme Labaune, directrice de l’école.

Une exploitation résolument tournée vers le durable qui affiche ses engagements !

Au sein d’un parc paysager de 4,2 ha,le « Domaine de Randon », la structure de production est conduite en gestion différenciée sans herbicide avec l’utilisation de compost et de paillage du type Bois raméal fragmenté ou « BRF », provenant de sa station de compostage. Une pépinière certifiée agriculture biologique et tous les espaces d’activités professionnelles permettent de répondre aux besoins pédagogiques de tous les acteurs de la formation, dont l’équipe du CFPPA particulièrement investie.

« Les équipes pédagogiques du lycée doivent pouvoir profiter plus amplement des activités et projets de chantiers gérés en concertation avec l’exploitation et ses partenaires, et agir plus collectivement aux bénéfices de tous », ajoute Mme Labaune.

Sur ce territoire  « à forte dynamique écologique », comme le précise la directrice, l’établissement se doit de répondre aux attentes de la population et des collectivités territoriales de proximité : parc régional de Chartreuse et métropole de Grenoble. La transition agroécologique est donc engagée à travers de nombreux axes : métiers verts et métiers de l’environnement, action climat, alimentation locale avec le projet « ma région est dans mon assiette ».

Une plateforme de compostage, mise en place depuis 3 ans, permet de réaliser  le tri et la valorisation de tous les déchets végétaux du parc.

 

 

Des activités diversifiées de productions locales et des jardins supports à la pédagogie

L’exploitation Horti-Paysage diversifie ses activités de production, de chantiers paysagers, d’expérimentation et de développement en lien avec son territoire. Les productions maraîchères et les « semences d’ici » (dont une partie est donnée au Centre de Ressources de Botanique Appliquée, ainsi que la conception de jardins paysagers en production de végétaux locaux, permettent de diversifier les activités commerciales et les partenariats.

« Notre exploitation est avant tout un lieu de formation qui accompagne la structure du lycée. C’est une exploitation pédagogique dynamique ! Grâce au travail de nos élèves stagiaires, nous mettons en vente au public les végétaux produits et il y en a pour tous les goûts et toutes les couleurs : arbustes, arbres, grimpantes, vivaces, plants de légumes, aromatiques, plantes fleuries, compositions. Vous trouverez aussi des fournitures de jardin: terreau, engrais, paillages, sécateurs...», partage fièrement le directeur sur la page Facebook de l’exploitation

Pour travailler sur la problématique de production de végétaux locaux, l’établissement est partenaire d’un projet CASDAR TAE+2019  « Réseau Collectif des Lycées Techniques Agricoles – Nature & Territoire – Végétal Local (RéCoLTANT ) »  impliquant d’autres établissements de la région (chef de fil : le lycée horticole de Romans).

Des ajustements stratégiques pour limiter les pertes et satisfaire les clients

« En 5ème année de production dans la nouvelle serre, les quantités produites/vendues ont été revues à la baisse pour le printemps. Cet automne nous avons prévu une quantité suffisante pour les chantiers paysagers et une production de 500 bisannuelles pour la vente directe. Nous avons donc affiné les pertes sur la saison commerciale du printemps en réduisant les végétaux invendus de 15%. Mais nous prévoyons de limiter les cultures telles que les Géraniums lierre et de produire plus de Géranium ‘moustique’ », précise Philippe Verignon lors du dernier conseil d’exploitation en complétant : « 2000 boutures de vivaces sont en production en vue d’un rempotage en godet au printemps. Ainsi, cela permet d’offrir à notre clientèle des produits, des vivaces bon marché ».

Une exploitation qui teste et expérimente pour développer de nouvelles activités pédagogiques

Lors du conseil d’exploitation d‘automne 2019, Philippe Verignon annonce : « La production de semences d’icia été positive car nous avons constitué un stock significatif d’environ 5000 graines. En effet nous avons récolté assez pour mettre en production les plants du printemps 2020 (Tomate Côte St André, Tomate Black prince, Laitue Rouge de Grenoble, Persil de Chartreuse, Coriandre de Chartreuse et Soucis du Grésivaudan) ». « L’atelier de multiplication est testé depuis 3 ans et nous constatons un réel intérêt pédagogique et économique. Nous avons donc décidé de faire évoluer ce secteur par l’amélioration de la structure de multiplication. Un investissement est donc prévu pour 2020, à savoir : la réalisation d’un espace dédié à la multiplication dans la serre chapelle de type Fog-Système sur nappe chauffante » ajoute Philippe Verignon.

De nombreux autres projets (expérimentation de massifs arbustifs en gestion dynamique, une plateforme de compostage…) sont en développement ou en réflexion ; Ces démarches engagées collectivement avec l’exploitation s’inscrivent pleinement dans les transitions écologiques en appui du plan national « enseigner à produire autrement ».


Les 3 questions de fin

- De quoi êtes-vous le plus fier ? «Le développement des différents chantiers dont les études paysagères, les expérimentations, la production de semences et le maraîchage »
- S’il fallait améliorer quelque chose ? « Une méthodologie de travail encore plus fédérative et partager plus avec l’équipe pédagogique, mieux communiquer ».
- Un conseil à donner à un éventuel successeur ? « Améliorer la méthodologie : faire un bon diagnostic pour mettre en place un projet et garder du temps pour que tout le monde se l’approprie ».


 

Chiffres clés de l’exploitation horticole de saint Ismier (données 2018)



  • Surfaces : Parc « Domaine de Randon » de 4,2 ha dont 7000 m2 cultivé en AB et 3000 m2 hors-sol Parcelle de La Batie : 3, 15 ha dont 2,35ha de maraîchage en AB, 0,5 ha de vergers conservatoires en AB (voir encart « La Batie, jardin d’avenir »)
  • Salariés : 2 ETP
  • Commercialisation : travaux paysagers pour des institutions (préfecture, parc régional de Chartreuse…), produits végétaux dans le point de vente local et aux associations de parents d’élèves (10 associations permettent la vente de 70% des produits)
  • CA 2018 : 117 337€ (données Alexia)

Contacts utiles / en savoir plus

EPLEFPA : Martine Labaune, directrice d’établissement, martine.labaune@educagri.fr

Exploitation horticole : Philippe Verignon, directeur, philippe.verignon@educagri.fr

Enseignement : Benoit Thollin, chargé de projets/cultures, formateur CFPPA, benoit.thollin@educagri.fr – Hélène Roy, Enseignante LEGTA, helene.roy@educagri.fr

Sites internet de l’exploitation horticole : https://www.lycee-horticole-grenoble-st-ismier.educagri.fr/letablissement/exploitation-horticole/ et page Facebook https://www.facebook.com/exploitsti/


 

MAA - DGER - SDRICI - BDAPI

1 ter avenue de Lowendal, 75700 Paris 07 SP