Projet d'animation et de développement des territoires des établissements publics de l'enseignement agricole

Description

Titre du projet

Les pratiques agro-écologiques peuvent elles tendre vers un système économique rentable en PF ?...

Etablissement

LPA Opunohu

Description du projet

Le Pays et le MED (ministère de l’économie verte et du domaine, en charge des mines et de la recherche) prônent la protection de l’environnement et le développement des systèmes de production respectueux de l’environnement (Loi du Pays n° 2011-01 du 10 janvier 2011 relative à l’agriculture biologique).



Via le 10° fonds européens de développement (FED), la Polynésie a accueilli et mis en œuvre le projet INTEGRE (Initiative des Territoires pour la Gestion Régionale de l’Environnement). 



Suite à la convention signée avec la CPS, l’EPEFPA d’Opunohu, en collaboration avec la DAG et la CAPL, a pris en charge le volet agricole au travers de l’axe « Réduire l’usage des intrants organiques et chimiques dans l’agriculture ».  Grace à la création d’une « ferme pilote BIO » sur le site du lycée, l’EPEFPA a été le siège de la mise en place d’une unité de compostage pour valoriser les effluents d’élevage porcin, ainsi que de la mise au point d’un itinéraire technique répondant aux normes de l’agriculture biologique sur la culture de l’ananas.  Ces actions ont permis la production d’un grand nombre de références techniques diffusées sous différentes formes.



Mais peut-on préconiser le développement de ces pratiques dans un système économique viable pour des exploitants agricoles en Polynésie ? Peut on démultiplier ces pratiques dans nos enseignements tant en formation initiale que continue ?



A l’heure ou s’engage le XI° FED régional, un nouveau projet (PROTEGE) voit le jour avec comme objectif général un développement durable et résilient des économies face au changement climatique en s’appuyant sur la biodiversité et les ressources naturelles renouvelables. Dans ce cadre, il nous parait opportun à présent de poursuivre le travail entrepris pour évaluer l’efficience économique et donc la viabilité de ces techniques. Dans un contexte où il n’existe pas de centre de gestion, la mise en place de protocoles sur la ferme bio ou dans des exploitations de référence permettrait de créer des données économiques véritables outils de formation et d’aide à la prise de décision dans le parcours à l’installation. 


Thématique principale

Agriculture et agro-écologie

Thématique secondaire

Commercialisation et circuits courts

Identification

Centre constitutif concerné

Adresse et numéro de téléphone de l'établissement

Lycée agricole d'Opunohu BP1007 98729 Papetoai Moorea Polynésie française 0689 40 56 11 34

Nom du responsable du dossier

Philippe Mahé

Fonction du responsable du dossier

DEA

Coordonnées du responsable du dossier au sein de l'équipe de direction

Philippe Mahé philippe.mahe@educagri.fr 0689 87 29 09 31

Nom du chargé de projet

jean- luc Theron

Fonction du chargé de projet

PCEA agronomie (ingénieur agricole)

Coordonnées du chargé de projet

jean-luc.theron@educagri.fr

Déclaration d'intention