Projet d'animation et de développement des territoires des établissements publics de l'enseignement agricole

Description

Titre du projet

Valoriser la transition agro-écologique avec les circuits-courts

Etablissement

EPL La Bretonnière

Description du projet

L’agriculture en Île de France et en Seine-et-Marne s’est développée sur un modèle intensif. Certains agriculteurs ont cependant été sensibilisés à une diversification de la production (circuits courts - labels - conversion en agriculture biologique...) Ils s'inscrivent dans des courants en lien avec des problématiques sociétales. Cette évolution répond aussi à la demande, de plus en plus forte, des franciliens vers des produits locaux de qualité. Il convient donc de promouvoir la qualité des produits à valeur patrimoniale intégrant les valeurs humaines d’une agriculture de proximité répondant aux nouvelles attentes sociétales et aux demandes des consommateurs, contribuant ainsi au maintien du tissu rural. L’EPL, conscient de son rôle d'acteur du territoire, s’engage donc vers la promotion de la commercialisation des produits de qualité issus de l’agriculture locale en circuits courts.



Au niveau de l’EPL le projet consiste à animer une dynamique de territoire avec pour objectifs de :



ž Favoriser la commercialisation en circuits courts des produits de l’exploitation en participant à des filières de production de qualité : agneaux « Berger d’Île de France », poulets de chair en plein air, production d’œufs AB



ž Adapter et moderniser le point de vente : aménagement d’un nouveau magasin de vente



ž Développer et tester de nouveaux modes de commercialisation des produits (par exemple un drive fermier)



žFaire évoluer le statut juridique de la boutique de vente en lien avec la création d’une filière locale.



žLier production et commercialisation : raisonner, valoriser le mode de conduite des productions (AB, Plein air), promouvoir le cahier des charges « Breto Saveurs »



ž Intégrer les apprenants à la démarche : filières BTS TC et DATR / filières production (CGEA, STAV).



žRenforcer le rôle pédagogique : adapter les stages des élèves de ces filières (période, durée) pour une meilleure appréhension de l’environnement et des contraintes des secteurs agricoles et agroalimentaires (gestion, rendement de production, découverte des opérations unitaires, organisation du travail, démarche qualité, traçabilité, normes...)



A l’échelle du territoire :



ž Étudier la faisabilité d'une communication et d'une stratégie commune de commercialisation de produits locaux. Création d'une identité, d'un circuit de vente pour les produits du territoire (marque, filière locale…)



ž Développer l'appel d'offre auprès des producteurs de proximité pour la boutique de vente.



ž Organiser des ventes avec les producteurs locaux autour d’événements spécifiques.



ž Développer une dynamique régionale avec l’EPL de Brie



ž Entretenir et développer des partenariats avec des acteurs de la qualité (INAO, Concours Général Agricole (CGA), …),



ž Faire le lien avec les dispositifs et/ou démarches existants (Groupement des « Bergers d’Île de France », Bienvenue à la ferme...).



žIntégrer l’exploitation aux démarches de coopération internationale sur l’établissement : accueil de stagiaire étranger…



Ce projet permettra de renforcer la cohésion des équipes pédagogiques impliquées ainsi que les liens entre celles-ci et l'exploitation de l'établissement. Par ailleurs, il induira aussi une plus forte visibilité et un ancrage plus important de l'EPL sur son territoire.



Le Chargé de mission ADT/DEI est garant de la coordination du projet au niveau régional et de son portage auprès des instances décisionnaires. La décision de ne déposer qu'un seul dossier 1/3 temps sur l'Ile De France, est une décision concertée entre les trois établissements publics. Le fait que les référents EPA se rencontrent et établissent une stratégie régionale, épaulé par le SRFD en la personne du chargé de mission ADT/DEI, est facilité par la répartition des attributions des référents sur l'Ile de France. En effet, l'un est référent pour deux établissements et l'autre référent présente ce dossier tiers-temps. Le projet est cohérent et s'inscrit pleinement dans les axes du produire autrement.



Par ailleurs ce projet pourrait étre partie prenante à terme d'un projet de l' Education Nationale encore à l'étude et porté par le Rectorat de versailles pour la région Académique Ile-De-France. Cette étude concerne les contours de la définition possible d'un campus des métiers et des qualifications dans le domaine de l'Agroalimentaire.


Thématique principale

Commercialisation et circuits courts

Thématique secondaire

Agriculture et agro-écologie

Identification

Centre constitutif concerné

LEGTPA La Bretonnière

Adresse et numéro de téléphone de l'établissement

La Bretonnière 77124 Chailly en Brie 01 64 75 87 50

Nom du responsable du dossier

JAHAN Didier

Fonction du responsable du dossier

Directeur de l'établissement

Coordonnées du responsable du dossier au sein de l'équipe de direction

Didier JAHAN Chef d'établissement 01 64 75 87 50 (LD : 01 64 75 87 52)

Nom du chargé de projet

BOIT Guilhem

Fonction du chargé de projet

PCEA Zootechnie - Enseignant / Référent Enseigner à Produire Autrement

Coordonnées du chargé de projet

Guilhem Boit 06 83 01 15 59

Déclaration d'intention


Rapport

Résumé grand public

L’évolution des attentes des consommateurs vers la qualité des produits à valeur patrimoniale intégrant les valeurs humaines d’une agriculture de proximité contribuant au maintien du tissu rural.



L’EPL s’est ainsi engagé vers la promotion de la commercialisation des produits issus de l’agriculture locale en circuits courts de produits « haute qualité ».



3 grands axes d'actions ont été identifies pour atteindre cet objectif:



 



                -les pratiques agri-environnementales de l'exploitation :



Nous avons mis en place une réflexion sur la possibilité d'une conversion en AB de tout ou partie de l'exploitation du lycée. Une expertise a été demandée auprès de la chambre d'agriculture et un COPIL a été mis en place. La prochaine réunion de ce COPIL aura lieu le jeudi 16 mai et aura pour objectif principal de décider si nous franchissons le pas du bio. Cette décision serait validée lors du conseil d'administration de juin.



 



                -Le développement de notre boutique BretoSaveurs :



Plusieurs axes d'amélioration ont été ciblés. Différentes actions concernant la communication de la boutique sont en cours :



                               -la page internet de la boutique est en reconstruction et sera en adéquation avec la nouvelle charte graphique de l'établissement.



                               -la signalétique routière est en cours de réalisation.



                               -une newsletter est en cours de création



                               -une campagne de distribution de flyers (nouvelle version) a été réalisée en février. Nous attendons de voir les impacts sur l'affluence de la boutique.



                               -une page instagram pour valoriser et nos produits et atteindre notamment nos apprenants est en cours de réflexion



 



De même, la recherche de nouveaux clients et la fidélisation des clients existants est un point important: ainsi une carte de fidélité sera mises en place début mai. De plus, afin de faciliter l'accès de nos produits aux apprenants une réduction de 10% pour des achats inférieurs à 20 euros sera également mise en place avant la fin de l'année scolaire.



 



                -Le développement entre la boutique et la pédagogie :



Depuis le début de l'année, les étudiants de BTS TC ont été impliqués de différentes façons dans la vie de BretoSaveurs :



 



                               -Mise en place de mini-stages sur la boutique. L'objectif est de pérenniser ces stages afin que la boutique devienne un vrai support de cours.



                               -Participation aux différents événements liés à la boutique: inventaire, balade du goût, marché aux terroirs



                               -Création d'une réunion hebdomadaire avec la boutique.


1

7456