Projet d'animation et de développement des territoires des établissements publics de l'enseignement agricole

Description

Titre du projet

L’Agro-écologie au service de l’Innovation pédagogique dans les parcours de filières

Etablissement

EPLEFPA de Limoges et du Nord Haute Vienne

Description du projet

Ce projet s’inscrit dans l’ambition de l’établissement de travailler autrement : autrement avec ses publics en formation, autrement au sein d’une équipe pédagogique et éducative, autrement sur ses centres techniques (CT). Enjeux du projet : - Réussite de l’élève : construction de l’individu, autonomie, orientation, insertion scolaire, sociale & professionnelle => Par une pédagogie active basée sur les CT, rendant l'élève professionnel & acteur de sa formation. - Adaptation des équipes face à l’évolution des publics & de leur métier. - Diffusion & transférabilité des pratiques innovantes allant dans le sens de l’agro-écologie vers les professionnels, le territoire & le réseau d’établissements. Contexte - Etat des lieux : - La taille de l’établissement, le nombre de filières et de centres doivent permettre davantage de mutualisation & d’échanges de pratiques. Bien que la communication circule entre les différents centres, des progrès sont attendus au niveau de la valorisation pédagogique des centres techniques, source de sens pour nos apprenants, vecteurs de professionnalisation et d’ANCROCHAGE. - L’évolution & l’hétérogénéité des publics nécessitent une réelle adaptation de nos postures pédagogiques qui passera par un important travail d’équipe afin d’accroître le lien & le sens entre les différentes disciplines au sein d’un parcours global de filière. - Aujourd’hui la dimension classe ne suffit plus, d’où l’importance de sortir de la classe, de dépasser la dimension disciplinaire. - Des pratiques innovantes sont mises en place, dont l’Agriculture de Conservation des Sols (ACS) et sont le support d’actions pédagogiques (Ecophyto, Défiphyto, prairies fleuries ou temporaires, réalisation de diagnostic ACTA, préservation des zones humides, etc…) mais souvent de manière isolée. Dans le cadre du projet stratégique de l’EPL, le projet des CT & le projet pédagogique & de vie scolaire sont établis & les actions qui en découlent sont impulsées. Ces projets constituent des axes forts de développement de notre établissement. Ils donnent du sens à nos enseignements, mettent du lien entre nos centres & se situent dans la ligne directe des attentes de notre ministère. Cette cohérence globale sera porteuse d’ancrochage & de professionnalisation pour nos apprenants, de dynamique pour nos CT & de cohésion pour nos équipes. Une formation interne est en cours, afin de sensibiliser les enseignants à l’évolution de leur métier, d’impulser une dynamique d’équipe & de les aider à construire un projet de filière. Ainsi, la réflexion sur la cohérence et le déroulement pédagogique est engagée au sein de chaque filière. Contenu du projet : - Elaborer les Tableaux Stratégiques de Formation (TSF) : croisement des progressions pédagogiques de chaque discipline d’une filière sur un parcours 3 ans autour d’un ou plusieurs thèmes Agro-écologie. Chaque discipline apporte sa contribution au moment le plus opportun au service des autres disciplines autour d'un thème d'agro-écologie fédérateur & porteur de sens. L’innovation résidera dans la capacité de l’équipe à croiser les TSF entre filières sur des sujets transversaux globaux au sein des centres techniques, - Développer une pédagogie de projet impliquant l’ensemble des équipes, afin de donner du lien & du sens entre les différentes disciplines & les centres techniques, - Développer une pédagogie participative plus attractive impliquant les apprenants dans toutes les étapes de démonstrations conduites sur les centres techniques en synergie avec les acteurs professionnels & le territoire. La colonne vertébrale retenue comme support sur les exploitations sera « Le sol vivant, gisement de ressources à préserver & à valoriser pour des systèmes durables » dans le prolongement de l’évolution de la conduite des systèmes de production engagée depuis 2014 sur les exploitations. - Travailler en étroite relation avec les partenaires professionnels associés dès l’amont, à la définition des thèmes porteurs de nos actions de démonstration en Agro-écologie. - Elaborer & diffuser des références technico-économiques sur l’agro-écologie appliquée au système de polyculture élevage aux professionnels, (séminaires, conférences, … à destination de nos apprenants, de la profession, voire du grand public, en lien avec les organismes professionnels, développement du Centre de Ressources ouvert à l'interne & l'externe). Les actions pédagogiques seront ensuite valorisées & mutualisées entre les différents groupes de travail, les filières & les voies de formation à l’échelle de l’EPL. L’ambition pédagogique & technique de notre projet nécessite une « orchestration » par un chargé de mission, afin de faire vivre ces dynamiques croisées entre les Centres Techniques, les filières & les niveaux de formation autour d'un projet fédérateur.


Thématique principale

Insertion scolaire sociale et professionnelle

Thématique secondaire

Agriculture et agro-écologie

Identification

Centre constitutif concerné

LEGTPA Limoges Les Vaseix

Adresse et numéro de téléphone de l'établissement

Les Vaseix 87430 Verneuil Sur Vienne 05 55 48 44 00

Nom du responsable du dossier

Demesy Catherine et Buffel Franck

Fonction du responsable du dossier

Directeurs adjoints FIS & développement

Coordonnées du responsable du dossier au sein de l'équipe de direction

Demesy Catherine et Buffel Franck Les Vaseix 87 430 VERNEUIL SUR VIENNE

Nom du chargé de projet

Hurel Christine

Fonction du chargé de projet

enseignante SESG

Coordonnées du chargé de projet

les Vaseix 87430 Verneuil Sur Vienne

Déclaration d'intention


Rapport

Résumé grand public

Dans un premier temps, une lecture croisée des référentiels du bac pro CGEA a permis d'établir un Tableau Stratégique de Formation (TSF) qui reste à finaliser. Ce premier travail de l'équipe pédagogique a permis d'identifier de réelles possibilités de synergies entre disciplines.



 



Il a ensuite été proposé aux équipes de travailler sur deux thématiques en s'appuyant sur les référentiels pédagogiques et en mobilisant les compétences de chaque discipline. Les deux thématiques retenues pour cette première année sont « intégrer la haie dans nos systèmes de production polycultures-élevage » et « l'eau sur l'exploitation d'élevage : une ressource commune qu'il est nécessaire de gérer ».



 



Le choix des thèmes s'est logiquement imposé. L'eau, l'arbre, la haie sont des composantes incontournables de nos paysages limousins et l'exploitation du lycée est directement concernée par ces problématiques.



 



La démarche fait appel à de l'interdisciplinarité et est progressive sur les trois années de la formation.



 




  • Étape 1 : En seconde professionnelle, il s'agit de mettre l'apprenant en situation d'observation afin de découvrir le domaine sur lequel il travaille : recherches au CDI, observations de terrain, photographies, collecte d'échantillons...

  • Étape 2 : En première, l'apprenant est mis en situation de questionnement. En s'appuyant sur une situation concrète (exploitation du lycée et/ou partenaires agriculteurs), les jeunes sont amenés à effectuer un diagnostic afin d'élaborer une proposition d'amélioration détaillée et justifiée. Cette proposition sera également chiffrée.

  • Étape 3 : Enfin en classe de terminale, les apprenants concrétisent leur projet. Ils sont alors dans l'action et doivent être capables de proposer une réalisation (aménagement, démonstration de matériel, mise en place et suivi d'une expérimentation...).



 



Ce qu'il faut retenir de cette 1ère année :



Une réelle dynamique d'équipe engagée dans la filière et avec l'exploitation



Le travail sur les deux thématiques a été amorcé : en seconde, les apprenants ont travaillé sur la haie et en première sur l'eau. Ce travail devrait être poursuivi dès la rentrée 2018/2019.



 



Les points de vigilance :



 



Le TSF doit être finalisé pour assurer une parfaite coordination entre disciplines



 



Il est nécessaire de remobiliser les équipes dès ce mois de juin lors des réunions filières de préparation à la rentrée 2018/2019 afin que chacun puisse intégrer dans sa progression pédagogique la démarche et les temps forts prévus sur la nouvelle année scolaire.



 



L'accompagnement proposé par l'ENSFEA dans le cadre de PEPIETA se poursuit en juillet et en septembre.



 


1

6144


Rapport

Résumé grand public

Le travail engagé dans le cadre du tiers temps « l'Agro-écologie au service de l'innovation pédagogique dans les parcours de filières » a concerné prioritairement l’année dernière la filière Baccalauréat Professionnel CGEA. Cette année le CAPA MF s’est engagé dans une démarche de mise en œuvre d’un TSF. La formation se structure en semestres autour de grands thèmes. L’équipe BTSA PA semble intéressée par la démarche. D’autres comme le STAV souhaiteraient se structurer autour de thèmes/projets. L’actuelle rénovation du bac technologique est une opportunité pour démarrer un travail dans cette filière.



 



Ce 1/3 temps repose beaucoup sur une lecture croisée mais également une appropriation collective des référentiels (métier et formation). Nous sommes restés sur l’aspect pédagogique c’est-à-dire proposer des thèmes offrant aux enseignants une manière de travailler autrement pour donner du sens aux apprenants. Les deux thématiques retenues pour cette deuxième année sont les mêmes qu’en année 1 « intégrer la haie dans nos systèmes de production polycultures-élevage » et « l'eau sur l'exploitation d'élevage : une ressource commune qu'il est nécessaire de gérer ». Les trois étapes ont été mises en œuvre.



- Étape 1 : En seconde professionnelle, il s'agit de mettre l'apprenant en situation d'observation afin de découvrir le domaine sur lequel il travaille : recherches au CDI, observations de terrain, photographies, collectes d'échantillons...



- Étape 2 : En première, l'apprenant est mis en situation de questionnement. En s'appuyant sur une situation concrète (exploitation du lycée et/ou partenaires agriculteurs), les jeunes sont amenés à effectuer un diagnostic afin d'élaborer une proposition d'amélioration détaillée et justifiée. Cette proposition sera également chiffrée.






- Étape 3 : Enfin en classe de terminale, les apprenants concrétisent leur projet. Ils sont alors dans l'action et doivent être capables de proposer une réalisation (aménagement, démonstration de matériel, mise en place et suivi d'une expérimentation...).



 



Certes, l’agro-écologie est en toile de fond des TSF, mais nous devons aller plus loin dans ce domaine en réalisant une journée autour de l’agro-écologie pour valoriser les travaux d’élèves toutes filières confondues.



 



Ce qu'il faut retenir de cette 2ème année :



 



Le TSF doit être amélioré surtout dans sa forme. Un tableau structuré autour de projets avec mise en valeur des activités menées en interdisciplines est indispensable.



 



Les points de vigilance :



 



Des pilotes par promotion doivent être identifiés pour assurer une parfaite coordination des thèmes / projets.



 



Il est nécessaire de relancer les équipes dès ce mois de juin lors des réunions filières de préparation à la rentrée 2019/2020. Les chargés de mission 1/3 proposeront une feuille de route aux différentes équipes :



- en seconde :





  • S1 Biodiversité / abeille / apiculture : observer et découvrir l’écosystème de l’abeille pour sensibiliser les apprenants à la ressource commune : Biodiversité => aux collègues de proposer des activités qu’ils mèneront en interdiscipline




  • S2 La haie champêtre : observer, découvrir pour sensibiliser les apprenants aux problématiques autour de la haie afin que chacun puisse intégrer dans sa progression pédagogique la démarche et les temps forts prévus sur la nouvelle année scolaire.





- en 1ère :





  • S1 La haie champêtre : observer, diagnostiquer, décider => approche des problématiques de gestion, entretien et valorisation des haies (support : parcellaire de l’exploitation)




  • S1 suivi de l’essai maïs/lablab/sorgho mis en place par les BTSA PA2 en mai 2019 dans le cadre du MIL innovation : comptages, pesées à la récolte, échantillonnages pour analyse = traitement des résultats et diffusion (de nombreuses fiches interdisciplines sont à envisager avec maths, info, zootechnie, agronomie, ESC…)




  • S2 Le bassin versant => les pratiques agricoles et les impacts sur la ressource en eau





 



- en terminale :





  • S1 Valoriser les mini-stages conduits sur l’exploitation sur les deux années. A partir des activités réalisées durant ces périodes de stage en 1ère ou terminale, l’élève doit identifier une pratique qui impacte la ressource commune. Il doit alors être capable de proposer un ou des leviers d’action pour améliorer les pratiques après avoir identifier le service écosystémique et le mécanisme écologique mis en œuvre.





 



Il est important que dans la mise en œuvre de ces projets, des liens soient développés avec les centres techniques (Exploitation agricole, ATAA...)



 



 



 


2

6144