Projet d'animation et de développement des territoires des établissements publics de l'enseignement agricole

« Bio ou pas bio, la volonté reste la même : valoriser les ressources du territoire pour une production consommée localement »

Mars 2017 - Charlotte Figueredo (cheffe de projet pour les cinq fermes d'élevage des EPLEFPA de Lorraine) et Franck Sangouard (directeur de la ferme de Braquemont)

 

Depuis quelques années, le nombre de conversions en agriculture biologique des exploitations agricoles de Lorraine augmente considérablement. Tout comme les exploitations privées, les exploitations d’enseignement agricole adaptent leurs systèmes selon les contextes pédoclimatiques et socio-économiques. De plus, les exploitations d’enseignement agricole sont des supports de formation. Ces supports doivent être cohérents avec les systèmes de production rencontrés sur le territoire professionnel.

Pour la ferme de Braquemont de l’EPLEFPA des Vosges (380 ha) un choix a été fait : vers l'agriculture biologique pour les terres et les élevages bovins laitiers et allaitants. L'engraissement de porcs et de volailles et l'atelier ovin ne suivent pas cette voie.

Explications et justifications de ces choix dans l'article à lire en cliquant ICI

Crédit photo : EPLEFPA des Vosges