Projet d'animation et de développement des territoires des établissements publics de l'enseignement agricole

Le plan Ecophyto est né du Grenelle de l’environnement en 2008 avec l’objectif de réduire l’impact des pesticides sur les milieux et de préserver la santé publique.

A travers l’action 16, l’enseignement agricole participe depuis 2009 au plan Ecophyto afin de transférer des expériences agronomiques favorables à l’économie de l’usage de produits phytosanitaires vers la pédagogie pour former les acteurs de l’agriculture de demain.

L'engagement dans cette action est donc bien à la fois d'ordre technique mais aussi d'ordre pédagogique par la participation d’équipes pédagogiques et de classes à la mise en oeuvre et au suivi des résultats de ces démonstrations.

Produire et former autrement avec Ecophyto

L'action 16 du plan Ecophyto s'appuie depuis 2009 sur la mise en place de systèmes de cultures innovants et économes sur 42 exploitations de l'enseignement agricole afin de généraliser ces démarches d'innovations agronomiques à l'ensemble des établissements d'enseignement agricole et de contribuer par ses réseaux et partenariats professionnels au plan Ecophyto au niveau local, régional et national.

Cette action a pour finalité de concourir à former les publics d'apprenants aux agricultures qui contribuent et contribueront à la mise en oeuvre de la transition agroécologique.

Les objectifs

La finalité de l’action 16 est d’engager les exploitations de l’enseignement et du développement agricoles à jouer systématiquement un rôle moteur dans la généralisation des itinéraires techniques et des systèmes de culture innovants.

Cet engagement de l’enseignement agricole s’est articulé autour des deux objectifs suivants :

  • Proposer, tester et valider des hypothèses agronomiques favorables aux objectifs du plan Ecophyto.
  • Créer, évaluer et capitaliser des situations pédagogiques permettant le transfert de ces modes de productions vers les publics d’apprenants.

L'organisation

Le pilote de l’action est la DGER (bureau BDAPI de la sous-direction de la recherche, de l’innovation et des coopérations internationales).

  • L’animation nationale technique et pédagogique est coordonnée par la Bergerie nationale.
  • Le comité de pilotage est composé de la DGER, de la Bergerie Nationale, le réseau thématique "Agronomie-Ecophyto" et de l’inspection de l’enseignement agricole.
  • Le comité d’orientation scientifique et technique associe l’INRA, le RMT SDCI, l’ONEMA, la Bergerie Nationale, la DGER, la DGAL, la DGPAAT et des représentants des établissements (DRAAF/SRFD, référents). 
  • Le dispositif d’animation est organisé en quatre sous-groupes fonctionnels qui sont les grandes cultures, la polyculture-élevage, les plantes pérennes (viticulture et arboriculture) et l’horticulture.
  • Une approche transversale est mise en place pour les DOM afin de tenir compte de leurs particularités régionales.

Télécharger la présentation du projet

 

 

ERROR: Content Element type "media" has no rendering definition!