Projet d'animation et de développement des territoires des établissements publics de l'enseignement agricole

Stocker le carbone dans les sols pour le climat et la sécurité alimentaire

4/1000 : est une initiative française présentée à Paris  le 1er décembre 2015 lors de la *COP21 dans le cadre du Plan mondial d’Action pour le Climat (**GCAA) de la Convention Cadre des Nations Unies sur les Changements Climatiques (CCNUCC) qui regroupe des actions multi-acteurs comprenant Etats, collectivités locales, organisations professionnelles, ONG, entreprises, fondations etc. Ces actions visent à favoriser le stockage du carbone dans les sols, à travers la mise en œuvre de pratiques agricoles adaptées aux conditions locales tant environnementales, que sociales et économiques.

 

*COP : Conférence des parties (Conférences Of Parties)

** GCAA : Global Climate Action Agenda

Pour en savoir plus :

 

Les politiques publiques et le changement climatique.

 

L'initiative 4/1000 : qu'est-ce que c'est ?

 

 

La France y participe à travers le projet de développement des pratiques agro-écologiques dont l’objectif à l’horizon 2020 est que 50% des exploitations soient en agro-écologie.

Pour les conditions tempérées de la France, 4/1000 représente environ 0.2 t C/ha/an (si l’on se réfère aux stocks moyens de 50 t C/ha/an sur 30 cm d’épaisseur, évalués par le GIS Sol en 2013). Globalement il s’agit surtout d’augmenter le stock de Carbone dans le sol par le biais d’objectifs divers portés par le territoire et les exploitations agricoles tel que le développement durable et l’agro-écologie…

Le stockage du Carbone dans le sol est lent et limité, alors que le déstockage est rapide et important. Les actions à prioriser doivent donc éviter le déstockage du carbone du sol et augmenter les apports de matières organiques. Celles-ci visent à enrichir le sol par la couverture permanente de  biomasse, implanter des prairies de longue durée, favoriser la plantation d’arbres, adapter les modalités de travail du sol et restaurer les zones édaphiques dégradées.

Pour en savoir plus :

"Quelle contribution de l'agriculture française à la réduction des gaz à effet de serre ?" Etude INRA.

 

Infographie du ministère de l'agriculture :  la séquestration du carbone dans les sols pour pour la sécurité alimentaire et le climat .

Les exploitations des EPLEFPA stockent du carbone dans les sols.

 

Les lycées agricoles participent à la R&D en s’impliquant dans des projets CASDAR, des GIEE … afin de tester des pratiques innovantes qui, en fonction d’objectifs propres à l’exploitation et son contexte, permettent la séquestration du carbone et son stockage dans le sol.

 

 

Quelques leviers pour stocker du carbone dans le sol :

 

  • - de diffuser les informations concernant l’initiative 4/1000 et de produire des ressources techniques et pédagogiques

  • - de valoriser les actions des EPLEFPA concourant au stockage de Carbone dans le sol.

 

Page réalisée par Viviane Goldberg, avec Laurent Catalon, Louis- Marie Voisin du département 3DFI  et Claire Durox du Réseau « performance énergétique des exploitations et des ateliers technologiques »