Projet d'animation et de développement des territoires des établissements publics de l'enseignement agricole

Ensemble, pour une gestion durable de la ressource en eau !

 

 

Dégradation de la qualité chimique et écologique des masses d'eau, changements climatiques, conflits d'usage, gestion des risques,… : la disponibilité et la gestion de l'eau posent aujourd'hui des questions cruciales qui en font l'un des enjeux majeurs du XXIe siècle pour nos sociétés.

 

Les politiques publiques mises en place récemment visent des objectifs de résultats ambitieux :

  • directive cadre sur l'eau (2/3 des masses d'eaux de bonne qualité en 2015), lois Grenelle (protection de 507 captages "prioritaires"),
  • plan d'adaptation aux changements climatiques et plan d'adaptation de la gestion de l'eau en agriculture (-20% de consommation globale en 2020),
  • plan Ecophyto (-50% de pesticides en 2018),...

 

Très impliqué sur cette thématique, l'enseignement agricole s'engage activement, en réseau du local au national, dans la mise en oeuvre concrète de ces politiques :

  • dans sa mission de formation, que ce soit au niveau des formations spécifiques (BTS "gestion et protection de l’eau", "gestion et protection de la nature", bac pro et BTS "aquaculture", licences professionnelles du secteur eau-environnement,…) ou plus généralement parce que ce thème transversal est naturellement intégré dans une approche pluridisciplinaire des contenus pédagogiques quels qu’ils soient. Ainsi, nous privilégions une pédagogie active (à l’instar par exemple des classes d'eau) et l’implication des apprenants dans des dispositifs participatifs (éco-délégués, parlements de la jeunesse pour l'eau, ...), pour une véritable formation éco-citoyenne. Le Système National d’Appui offre enfin un programme de formation continue au personnel enseignant et d’exploitation…
  • comme acteur de terrain, avec l’ adaptation des bâtiments, exploitations et ateliers technologiques des établissements aux bonnes pratiques (réduction des consommations d'eau, récupération des eaux propres, réduction de l'utilisation des intrants, systèmes de cultures innovants, gestion des effluents et des résidus de traitement, mise en place de zones tampon le long des cours d'eau, restauration des cours d'eau et zones humides,...). Par la diffusion de ces démarches, méthodes et outils, nous permettons l'appropriation des solutions par tous les acteurs des territoires (agriculteurs, élus, animateurs,...). Les échanges internationaux (stages, voyages d'études, jumelages, chantiers coopératifs eau et assainissement, irrigation,...) développés par les établissements permettent enfin une ouverture au monde et une approche globale de la problématique.