Projet d'animation et de développement des territoires des établissements publics de l'enseignement agricole

Concours international des jeunes apiculteurs au lycée agricole de Nérac

Le concours international des jeunes apiculteurs s’est tenu du 2 au 6 juillet 2018 dans le Lot-et-Garonne. Cet événement est le plus grand rassemblement mondial de jeunes apiculteurs. Il a été co-organisé par le lycée agricole Armand Faillière et le syndicat de l’abeille Gasconne. Vingt huit délégations du monde entier sont venues partager leur passion de l’apiculture et de la formation. Bien plus qu’une simple compétition, cette rencontre contribue à l’échange de pratiques entre les apiculteurs de demain. Elle participe à la dynamique de projet apicole porté par l’établissement sur son territoire.

 

 

 

Un événement apicole mondial en lien avec l’apiculture locale

L’EPLEFPA du Lot-et-Garonne a accueilli début juillet 2018 le 9ème concours international des jeunes apiculteurs sur le site de Nérac. L’événement a rassemblé quatre vingt quatre jeunes de douze à dix sept ans avec leurs accompagnateurs. Vingt-huit délégations ont fait le déplacement pour participer à cette rencontre unique en son genre. Ces jeunes passionnés sont venus d’Irlande, de Roumanie, d’Inde, de République Tchèque, de Finlande ou du Kazakhstan. Ils ont testé leurs compétences et leurs connaissances en apiculture au travers d’épreuves pratiques et théoriques. Au cours des cinq jours, ils ont assisté à une conférence de l’INRA d’Avignon sur le rôle de la pollinisation dans les productions alimentaires. Le Muséum national d’histoire naturelle est intervenu sur la problématique du frelon asiatique et l’ITSAP sur la filière apicole française. Les délégations adultes ont visité des entreprises engagées en faveur des pollinisateurs telles que les Vignerons de Buzet ou l’entreprise Pollenergie. La coopérative des apiculteurs gascons leur a présenté ses actions et ses installations. Des activités de découverte touristiques de la région Nouvelle Aquitaine et des temps de convivialité étaient proposées pour favoriser les échanges.

 

 

Atelier de désoperculation à la herse sous la surveillance des formateurs

Une rencontre pour les apiculteurs de demain

Les enjeux du concours vont au-delà de la compétition. Il s’agit d’un véritable lieu d’échange de pratiques en apiculture. De la conduite du rucher en passant par la gestion sanitaire et la qualité du miel, toutes les problématiques actuelles ont été abordées dans un esprit de partage et de coopération. L’objectif est finalement de contribuer à l’émergence d’une génération commune d’apiculteurs au niveau européen et mondial. Les organisateurs ont misé pour cela sur une rencontre technique, éducative et interculturelle, un moment fort pour ces apiculteurs et citoyens de demain. Pour les jeunes, la participation au concours est un véritable projet. Ils y travaillent depuis plusieurs mois avec leurs enseignants et les organismes apicoles des pays engagés. Si la préparation technique tient une place centrale, l’apprentissage de l’anglais et la préparation personnelle au voyage sont tout aussi importants.

Le respect des règles de sécurité fait l’objet d’une grande attention lors des ateliers pratiques

Une organisation technique et pédagogique à assurer

L’organisation et l’animation du concours ont mobilisé les enseignants de l’EPLEFPA du Lot-et-Garonne ainsi que ses services administratif, technique et de restauration. Les apiculteurs professionnels du syndicat apicole local sont venus en renfort pour encadrer les ateliers. Après la cérémonie officielle d’ouverture, les jeunes des différents pays se sont mélangés pour former des équipes multinationales. L’idée était de favoriser les échanges et l’esprit de coopération. Les épreuves se sont déroulées dans le laboratoire de biologie, l’atelier de menuiserie, les salles de cours et les espaces verts de l’établissement. Du matériel pédagogique spécifique a été utilisé pour chacune d’elles. L’atelier sur la division de ruche a nécessité des colonies, des combinaisons et des enfumoirs pour tout le monde. Celui sur l’identification des ennemis de la ruche avait besoin de collections entomologiques et de loupes binoculaires. Le marquage de reines s’est fait sur des faux bourdons avec des feutres de couleur correspondants aux années demandées. Les tests de connaissances théoriques s’appuyaient sur des questionnaires et des planches anatomiques élaborés pour l’occasion.

Les jeunes de tous les pays se mélangent pour constituer des équipes multinationales.

Des partenariats variés qui donnent vie au projet

Ce concours est organisé depuis 2010 par l’association internationale des jeunes apiculteurs. Il a lieu chaque année dans un pays différent. Le lycée agricole Armand Fallières y a participé pour la première fois lors de l’édition 2016 en République Tchèque. Il se lançait alors dans un projet de développement de l’apiculture sur son territoire. Séduit par le concept, il s’est alors proposé de l’accueillir en France. Ce projet représente donc l’aboutissement de deux années de préparation pour l’équipe organisatrice et les élèves concernés. Le projet a été mené grâce à l’implication d’une équipe très motivée et le soutien de nombreux partenaires : l’Abeille Gasconne, la Région Nouvelle Aquitaine, le Département du Lot-et-Garonne, le Ministère de l’agriculture et de l’alimentation, mais aussi des partenaires des filières apicole et agro-alimentaire locales. L’esprit de coopération qu’il implique est remarquable au même titre que la démarche pédagogique sur laquelle il repose. Les participants repartent avec l’impression d’avoir vécu un moment important pour l’apiculture de demain, celle qui se construit avec la nouvelle génération. De quoi donner des idées à la centaine d’établissements de l’enseignement agricole qui forment ou sensibilisent actuellement des jeunes à l’apiculture. Afin d’initier cette démarche au niveau national, le LEGTA de Nérac va proposer l’organisation d’un premier concours national des jeunes apiculteurs.

 

 


Les quatorze épreuves du concours international des jeunes apiculteurs

 

Ateliers pratiques :

-          Division de ruche

-          Organisation interne de la ruche

-          Identification de miels

-          Extraction de miel

-          Reconnaissance du matériel apicole

-          Greffage de larve en vue d’un élevage de reines

-          Montage d’un cadre et pose de la cire

-          Identification des ennemis de la ruche

-          Marquage de reine

-          Reconnaissance des produits de la ruche

-          Remontage de ruche complète

 

Ateliers théoriques :

-          Questions à choix multiples sur la biologie de l’abeille

-          Questionnaire sur l’anatomie de l’abeille domestique

-          Questionnaire sur rôle des abeilles dans la pollinisation

 

 


L’apiculture au LEGTA Armand Faillière de Nérac 

 

Depuis 2010, le LEGTA Armand Faillières est impliqué dans le développement de l’apiculture du Lot-et-Garonne. Il a mené de nombreuses actions dans le cadre d’un projet Tiers temps sur l’apiculture durable en grandes cultures :

- Installation d'un rucher pédagogique connecté et d'une miellerie collaborative

- Restauration de la biodiversité avec l'implantation de haies paysagères bocagères

- Participation à l’observatoire agricole de la biodiversité, aux Réseaux Biodiversité, Apiformes et BiodiversID

- Mise en place de cultures intermédiaires mellifères dans un but agronomique et écologique

- Mise en place d'un enseignement et d'une initiation apicole auprès des apprenants

 

Fort de son expérience, l’EPLEFPA du Lot-et-Garonne vient de se voir accorder un nouveau projet Tiers temps jusqu’en 2021 intitulé « Animer un territoire afin d’optimiser les services écosystèmiques rendus par l’agriculture ». Il est également engagé dans un projet de GIEE pour développer la coopération entre les filières apicoles et agricoles.

 

 


Pour en savoir plus :

Jean-Xavier Saint-Guily, Chargé de mission, Département 3DFI, CEZ-Bergerie nationale

Jean-xavier.saint-guily@educagri.fr - 01 61 08 68 52

 

Patrick Golfier, enseignant de biologie, apiculteur, chargé de mission tiers temps et animation du GIEE au lycée agricole de Nérac

patrick.golfier@educagri.fr - 06 38 90 18 02