Projet d'animation et de développement des territoires des établissements publics de l'enseignement agricole

L’agroforesterie en région Haute-Normandie

Après plus de deux ans de réflexion en partenariat avec la chambre d’agriculture de l’Eure (Yann Pivain, expert en agroforesterie) et AGROOF (Fabien Liagre), dès 2013, l’exploitation de l’EPL de l’Eure, Le Neubourg (DEA Alain Rochegude) a développé 5 ha en agroforesterie en plantant 178 arbres répartis sur 7 lignes avec des écarts de 24m et des bandes de 2 m (36 arbres/ha) à proximité du LPA le Neubourg et sur un lieu de passage important (zone d’activité économique).

 

La parcelle est conduite en agriculture biologique avec 4 essences dominantes :

  • noyer,
  • robinier,
  • merisier
  • cormier,
  • chêne pubescent, poirier, tilleul et alisier.

 

Les bandes enherbées sont semées en pur pour chaque ligne : soit lotier, fétuque rouge ou minette et une ligne en mélange. La rotation est luzerne-blé-lin ou chanvre-féverole ou lentille.

La particularité des sols est leur grande profondeur (8 m de limon) avec un potentiel agronomique élevé (115 quintaux en blé). 14 structures ont manifesté leur intérêt au projet régional d’agroforesterie qui inclut également l’exploitation de Chambray (6 ha en prévision) et l’exploitation de l’EPL d’Yvetot (étude en cours).

 

Le projet régional est piloté par la DRAAF Haute-Normandie avec un financement de l’agence de l’eau, de la région et du département. Une demande de chef de projet est en cours auprès de la DGER pour la mise en œuvre en agroforesterie qui réunit la profession, la recherche, l’enseignement (technique et supérieure) et les acteurs des territoires.

 

Deux RMT sont associés au projet : agroforesterie et systèmes de culture innovants. Une adhésion à l’AFAF (association française d’agroforesterie) est prévue avec des témoins grandes cultures et des témoins forestiers en plus de la parcelle en agroforesterie.

 

 

Philippe Cousinié

Animateur du réseau "Agrnomie-Ecophyto"